çağrı merkezi mail marketing

Les vendredi 21, samedi 22 et dimanche 23 septembre, c’était le weekend de la gastronomie. Le mâchon faisant sans nul doute partie intégrante de la gastronomie lyonnaise, les Francs-Mâchons ont organisé un mâchon multiple qui a réuni un nombre impressionnant de participants dans une vingtaine de restaurants de Lyon et alentour.

 

Les Francs-Mâchons, le plus souvent en binômes, ont accueilli les gastronomes du matin dans ces établissements.

Ces restaurateurs, diplômés par la confrérie, ont, plus que personne, contribué à la réussite de l’événement en concoctant des plats plus succulents les uns que les autres.

 

Quelques témoignages photographiques :


Vendredi

L'Échalote

Photos G.P.


Le Vas-y vas-y

Photos P.L.D.


Le Petit Bouchon chez Georges

Photos A.B. 

Samedi

Le Magenta

Photos E.P.

 

Histoire de Goût

Photos V.D'.

Les Frères Barbet

Photos S.R.

Café des Artisans

Photos G.P.

La Bonne Fourchette

Photos A.B.

Terrasse et Marmites

Photos P.L.D. & G.S.

 


Dimanche

Le Gargagnole

Photos S.R.

.

Un grand et sincère merci aux Francs-Mâchons, restaurateurs et mâchonneurs qui ont participé à cette aventure !

A l’année prochaine !

Texte G.P.

Progrès samedi 8 Septembre

Cercle Eldelweiss Saint Louis 

74 rue Rachais

69007 Lyon

04 72 76 20 81

 

 

Samedi 8 septembre 2018, c’est le jour de notre concours annuel de pétanque et de ‘’longue’’. Pour cette occasion, c’est l’Edelweiss Saint Louis, rue Rachais qui nous ouvre ses portes.

 

Thierry Jouffray (responsable et service en salle), Andie Pérez (en cuisine) et Serge Schott (au bar) se mettent en quatre pour nous accueillir, car pour nous donner du courage avant l’effort, rien ne vaut un petit mâchon. Le décrassage (vineux, mais avec modération) se fait au bar avec un Chardonnay Colombard d’Afrique du Sud, Western Cap 2017. Voyage voyage…

Dès 9h, après le discours de bienvenue de notre Président, Thierry nous sert à l’assiette le saucisson pistaché de chez Bonnard et les pommes de terre vapeur, préparés par Andie, suivi de près par le plateau de fromages. Le tout, arrosé (avec modération) par des pots de Fleurie de chez Michel Després.

Le concours de boules voit s’affronter, bien amicalement, 4 équipes à la pétanque et 2 équipes à la ‘’longue’’. A la suite de matches âprement disputés, l’équipe Antoine Boillot/Jean-Paul Pillon/Jean-Pierre Arthaud décroche le trophée à la pétanque, tandis que Christian Proton, Guy Valarcher, Gaspard remportent la coupe Dechavanne.

 

Pour nous remettre de nos émotions, nos hôtes nous proposent le repas de 13h, lequel nous permet de recevoir nos fenottes pour déguster avec nous la salade lyonnaise et la blanquette de veau à l’ancienne. Le plateau de fromages, regarni, refait son apparition, accompagné (avec mode et ration !) par des magnums de Côtes du Rhône de chez Guigal. Nous terminons le repas avec une tarte aux poires maison, que d’aucuns feront suivre de poire liquide (avec parcimonie).

Une ultime partie de pétanque se décide. Une fois celle-ci terminée, et après un dernier rafraîchissement, nous quittons les lieux en remerciant toute l’équipe de l’ Edelweiss pour son excellent accueil

Comme aime à le dire notre ami de toujours Marguin Vachod, ‘’dehors, le soleil riait, c’était une belle journée !’’

Texte G.P. & C.P.
Photos P.L.D.


Le Bouchon de la Tour
2 rue de Paris 
69890 La Tour de Salvagny 

04 78 48 85 89

 

Comme chaque année pendant la fermeture estivale de notre lieu de permanence, nous en profitons pour aller voir les amis diplômés et profiter de leur terrasse ou patio climatisé.

 

Nous commençons par le Bouchon de la Tour où nous trouvons un peu de fraîcheur pour contribuer à vider les frigos avant la fermeture.

Les entrées

Les plats

Fromages ou desserts

 

Jeudi, 09 Août 2018 20:00

Vas y Vas y
10 rue des Verriers
69007 Lyon
04 37 37 10 61

La semaine suivante nous nous sommes retrouvés dans le patio climatisé du Vas-y Vas-y

Encornets farcis

D'autres plats pour les anti-encornets

Les fromages et les desserts

le verre de l'amitié

Jeudi, 16 Août 2018 20:00

O Gônes de Saône 
58 Rue Pierre Bouvier 
69270 Fontaines-sur-Saône 
04 78 22 09 26

Pour finir cette série de permanence d'été nous nous réunissons O Gones de Saône
Mise en bouche
Entrées au choix
Plats au choix
Desserts au choix
Début septembre c'est la fin des vacances on reprend les permanences au Morgon.
Photos P.L.D.
O Gônes de Saône
58 Rue Pierre Bouvier 
69270 Fontaines-sur-Saône 
04 78 22 09 26

Nous avons rendez-vous ce matin à Fontaines-sur-Saône, au restaurant O Gônes de Saône. Ce remarquable établissement est tenu par Jean-Claude Di Carmine que nous connaissons bien car il tenait auparavant le Bistrot Bœuf à Neuville sur Saône.

Dès 8 heures, les premiers Francs Mâchons sont sur place, sous un soleil prometteur. Des pots de Mâcon blanc Viré Clessé accompagnent les grattons et la charcuterie proposés généreusement par le patron, aux arrivants qui se succèdent.

 

Après d’excellentes terrines de pieds de porc en gelée offertes par la maison, une trentaine de mâchonneurs passe à table. Il est 9 heures et quelques broutilles, le Président Fayol prend la parole et présente les invités.

Quelques mots sur nos prochaines occupations et voici le moment de goûter ce qui nous est servi : sabodet et coq au vin, gratin de pommes de terre et os à moelle.

Visiblement, tout le monde se régale. Un cru de  beaujolais, consommé avec modération, est le parfait accompagnement de ce superbe mâchon qui se termine avec cervelle de canuts et magnifique plateau de fromages secs. Un grand bravo au chef qui nous a régalés.

Jean-Claude offre à chacun une casquette « labellisée » O Gônes de Saône, une manière intelligente de promouvoir son établissement… qui le vaut bien !

Échange de bons procédés à notre tour nous lui offrons un tablier Franc Mâchon.

Après la photo et après avoir profité de l’agréable terrasse pour se désaltérer une dernière fois, il faut déjà se quitter.

 

Une bien belle matinée, dans un bien bel endroit.

Texte C.P. 
Photos P.L.D. & G.S. 

Chez Claudette

273 Rue Victor Hugo

69400 Villefranche-sur-Saône

04 74 68 07 75

 

Nous voilà partis dans le Beaujolais pour ce mâchon statutaire, et plus précisément ‘’chez Claudette’’.

Dès 8h, l’accorte patronne du lieu, Ghislaine Dubreuil nous accueille dans la salle du bar, tandis que le chef Joël Ondel s’active en cuisine. Pendant que les arrivées s’échelonnent, les pots de Mâcon blanc se multiplient (avec modération).

A 9h, pour sustenter les commensaux attablés,

Ghislaine apporte des assiettes de rognons au cognac, à la crème et à la moutarde, servis avec des macaronis, et préparés avec talent par Joël.

Après un superbe plateau de fromages (sans salade !), et pour terminer en ‘’douceurs’’, pourquoi ne pas se laisser tenter par une tarte tatin ou une crème au rhum.

Pour accompagner ce mâchon, divers pots se sont succédé avec bonheur (et modération) : Beaujolais village, Brouilly, Juliénas, Morgon … difficile de goûter à toute la carte des vins : il y avait tous les crus !

Un mâchon fort sympathique, comme on les aime. C’était bien, c’était chouette…chez Claudette !

 

Comment se balader en terre beaujolaise sans aller saluer notre Ami Marcel Lapierre en sa dernière demeure à Villié-Morgon ? Devant sa tombe entourée de vigne, ses chers Francs-Mâchons ont religieusement ouvert un magnum de sa production, ont levé leurs verres, et, pour les fumeurs, allumé un cigare, (Marcel adorait les havanes) en souvenir des moments de bonheur partagés.

Pour nous remettre de nos émotions, Bernard Olry nous invita dans la cave de sa maison à Chiroubles où il déboucha à notre intention de remarquables flacons de Fleurie et nous fit grignoter de succulents magrets aux herbes et au piment d’Espelette et quelques morceaux de fromage…juste pour goûter !

Auberge du Col de Truges
Col du Truges 
69910 Villié-Morgon
04 74 69 92 51


13h. Il est temps de rejoindre l’Auberge du col du Truges où nous attendent Jean-Pierre Soudeil et son épouse, les sympathiques patrons du lieu. Une fois l’apéritif dégusté en terrasse, il convient de passer à table pour savourer la terrine de lapin en gelée et la spécialité de la maison, le fameux coq au vin et son gratin dauphinois, accompagnés de pots de Beaujolais, bien-sûr.   Un régal ...Comme d’habitude !

Un retour en terrasse pour digérer tranquillement, avec quelques boissons idoines, et il est déjà l’heure de nous séparer.

Ainsi se termine cette très belle journée en terre beaujolaise!

Texte M.V. 
Photos G.P., A.B. & V.A. 
Plus d'articles...