çağrı merkezi mail marketing
La Bande à Gnafron
6 rue des macchabées 
69005 Lyon
04 72 57 40 30
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Pour notre premier mâchon statutaire, direction les hauteurs de Lyon, dans le 5ème arrondissement. Au tout début de la rue de Macchabées, au numéro 6, on tombe sur un établissement nommé ‘’La Bande à Gnafron’’.

Rien qu’au nom, on mourait d’envie de faire connaissance des lieux. Aude et Christian Marchetti nous ouvrirent grand leur restaurant, leurs bras et leurs pots (avec modération), alors que l’horloge sonnait 8 coups. Les flacons de Chardonnay du Bugey (raisin bio dynamique) s’alignèrent sur le comptoir, faisant frémir de bonne heure et de bonheur les premiers participants.

Pour ne pas faillir à la tradition, à 9 heures tout le monde passa à table, prêts à écouter le premier discours de bienvenue du Président Fayol et sa présentation des invités.

Après cette intervention brève, concise et efficace, le temps était venu de faire honneur au talent du chef, la discrète et talentueuse Marlène. En l’occurrence il s’agissait d’une succulente tête de veau sauce ravigote accompagnée de pommes de terre vapeur et d’un cuchon de légumes dans leur délicieux bouillon.

Pour terminer la collation en beauté, Aude fit circuler les ardoises de fromages : maroilles, abondance, chèvre sec, mi- chèvre mi- vache frais, et cervelle de canut.

Le Beaujolais Village rouge de Michel Guignier nous accompagna (avec modération) tout au long de cet inoubliable mâchon.

C’est la mort dans l’âme que nous dûmes nous séparer et abandonner les lieux après le café … et le pousse (avec modération).

Texte G.P.
Photos P.L.D.
Café du Nain
5 rue Montesquieu
69007 Lyon
04 37 28 54 44

 

C’est au Café du Nain, 5 rue Montesquieu, que s’est tenue notre 55ème Assemblée Générale.

Traditionnellement, la matinée commença autour de quelques huîtres, ouvertes par Valério et Eric (notre futur stagiaire), quelques crevettes et quelques tranches de foie gras.

A 9h30 précises, le Président Guy Valarcher déclara ouverte l’Assemblée Générale.

Les points marquants de l’ordre du jour furent la présentation au stage de Eric Saidani par ses parrains, la reconduction du stage de Sébastien Roy, l’honorariat accordé à notre cher Paul après des années de bons et loyaux services au sein et au service de la confrérie dont il fut le secrétaire puis l’éminent trésorier à de nombreuses reprises, et l’élection du nouveau Président.

Après la présentation et l’approbation du rapport moral et du rapport financier, et conformément aux statuts, le bureau remit sa démission. Notre doyen put alors assurer la transition des bureaux.

A l’issue du scrutin, le nouveau bureau fut élu, avec à sa tête, Franck Fayol, nouveau Président de la confrérie des Francs-Mâchons.

Après la présentation du planning des activités pour le premier semestre et les questions diverses, le Président a pu clore cette Assemblée Générale et rassembler les confrères pour la traditionnelle photo.

Texte G.P.
Photos P.L.D. & G.P.
Le Morgon
2 rue de Baraban 
69006 Lyon 
04 78 24 06 23

Ce jeudi 14 décembre, c’est notre traditionnelle permanence de Noël. Pour l’occasion, Cyrille et Jimmy nous ont concocté un repas de fête que les absents regretteront d’avoir manqué ! Permanence exceptionnelle, menu exceptionnel, convives exceptionnels.

 

En entrée, des fonds d’artichauts aux foies de volaille et foie gras, suivis d’un excellent plat de ris de veau aux morilles accompagné de gratin de cardons et de gratin dauphinois, le tout arrosé (avec modération) de Chénas et  de Moulin à vent.

Pour terminer, la superbe bûche ‘’maison’’, Noël oblige.

Merci au(x) chef(s) pour cette belle soirée.

Texte G.P.
Photos S.R.
Café du Jura
25 rue Tupin
69002 Lyon
04 78 2 20 57
Bouchonlejura.fr

 

Ce nouveau mâchon statutaire, le dernier de l’année, est traditionnellement ‘’intime’’, c’est-à-dire sans invité. Aujourd’hui, c’est en presqu’île, au ‘’Jura’’, rue Tupin, que nous nous sommes attablés.

Matinée frisquette pour le corps mais qui fait chaud au cœur tant l’accueil est convivial. Ce n’est pas à proprement parler une surprise, mais plutôt une confirmation ! nous connaissons depuis longtemps la famille Josserand qui nous reçoit aujourd’hui, la maman, Brigitte qui œuvre en cuisine, son fils Benoît qui officie en salle avec sa compagne Olivia. Il est à noter que Brigitte a reçu en septembre une récompense bien méritée, le Mérite Agricole.

 

Macon blanc au comptoir, Beaujolais Village primeur et Côtes du Ventoux à table ont contribué (avec modération) à maintenir une ambiance bon enfant qui n’en avait pas forcément besoin ! pour nous réjouir le corgnolon et nous combler l’embuni , Brigitte nous a régalés d’une daube de sanglier, accompagnée de pommes de terre vapeur.

A la place du fromage, Olivia nous servit un parfait glacé au marc du Bugey (et sa recharge dans un verre à liqueur).Bref, un mangement du matin (c’est une périphrase…), comme on brûle du désir (ça, c’est une métaphore!...) d’en faire souvent.

 

Texte M.V.!
Photos P.L.D.
La Crique
52 Cours Bayard
69002 Lyon
04 72 77 60 47

 

C’est là-bas, au loin, derrière les voutes de Perrache, cours  Bayard, que nous avons découvert ‘’la Crique’’.

Au petit matin, nous avons vu de la lumière, nous sommes entrés. Et on a rudement bien fait !

Un bistrot comme on les aime, avec de la buée sur les vitres et du blanc dans les verres.

Le patron, Alain Soler, docteur es-bistrothérapeute si on en croit sa plaque professionnelle affichée au mur, n’aura pas usurpé son diplôme! les pots de blanc défilèrent avec constance (et modération s’il vous plaît) sur le zinc, accompagnés de quelques belles assiettes de charcuteries.

A table, quantité et qualité peuvent aussi coexister avec bonheur, la preuve en est ces excellentes tripes à la tomate et pommes de terre. Nous étions le 3ème samedi du mois de novembre, nous n’avons donc pas failli à la tradition en accompagnant ce casse-croûte d’un Beaujolais nouveau de chez Proton…

Texte M.V.
Photos P.L.D.

Depuis plusieurs heures, le bruit courait, la rumeur enflait. Fact new or fake new ? that is the question.

 

Une poignée de Francs-Mâchons n’a pas hésité à parcourir les rues de la capitale des Gaules pour se renseigner.

 

A l’heure actuelle, nous pouvons confirmer l’information : Il est bien arrivé !  Ou plutôt, Ils sont bien arrivés !!! La preuve …

.      La Bonne Fourchette                         Le Magenta                                     Le Morgon

.     Le G'nas Bar                                      Terrasse et Marmite                        L'Echalote

.      Le Fleurie                                          Le Nouveau BR                                 Le Vas-y vas-y

.                                            Café du Nain                                            Petit Bouchon Georges chez Georges

.       Comptoir des Maum                       Le Jura                                       La Tornade Blonde

Texte C.P.
Photos P.L.D.
Plus d'articles...

Liens externes