çağrı merkezi mail marketing
Le Bistro Boeuf  
52, avenue Carnot  
69250 NEUVILLE SUR SAÔNE  
04 78 91 25 86  

C’est à Neuville sur Saône qu’il fallait se trouver ce matin pour participer à notre premier mâchon de l’année. Au « Bistro Bœuf » plus précisément, et à l’aube de préférence pour être le premier à déguster le Viré-Clessé qui devait nous décrasser les papilles et nous ouvrir l’appétit (s’il en était besoin).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'équipe du jour

Quelques assiettes de grattons et rondelles de saucisson plus tard, et à 9 heures précises, ce n’est pas moins de 45 personnes, Francs-Mâchons et invités, qui se dirigèrent vers la salle où nos agapes allaient débuter.

Après un mot de bienvenue de notre Président et la présentation des nombreux invités, le personnel se mit en mouvement pour servir efficacement les convives attablés. Jean-Claude et Serge Di Carmine avaient décidé de nous proposer un « échantillon » de leur savoir-faire.

La sarabande des plats débuta dans un joyeux brouhaha de verres qui s’entrechoquent, de fourchettes qui s’activent et de conversations passionnées. Les tripes à la mode de Caen, la tête de veau, les pieds de cochon, le gratin d’andouillettes

et (parce qu’il faut tout de même des légumes) le gratin de cardons, se présentèrent, se succédèrent, se mêlèrent, s’échangèrent, partirent (oh !), revinrent (ah !), embardèrent les papilles des plus guenouillards d’entre-nous, tentèrent, firent succomber à la tentation. On en aurait presque oublié le « divin vin », un …….. de bonne facture. Le fromage et la cervelle de canuts étaient  à disposition au buffet.

Après qu’il fut fait, le café fut bu. Le Patron put alors dans les tasses remplacer le noir café par la verte Chartreuse ou le doux Jacoulot. Nous nous attardâmes à l’intérieur de l’établissement, en pensant que, ainsi que pour Mozart, le silence qui suit sa musique est encore de lui, la plénitude qui suit le mâchon fait partie du mâchon. Nous sortîmes heureux, comblés.

Dehors, le soleil riait, c’était une belle journée.

texte G.P.
photos P.L.D.