çağrı merkezi mail marketing
Le Loup Pendu
1088, avenue Victor Hugo
69140 Rillieux la Pape
04 78 88 22 40 

 

« Le Loup Pendu » à Rillieux-la-Pape, nous connaissions bien, puisque nous y avions fait halte à plusieurs reprises, au temps d’une Crouton nommée Wanda qui nous avait déjà régalés en ces lieux.

Cette fois, pour notre premier mâchon statutaire de l’année, nous nous y rendons pour découvrir ce que nous proposent le nouveau patron Thomas Perre (un ancien de chez Barbet), et son chef cuisinier Eric David.

Dès 8h 30 comme à l’accoutumée, nous aiguisons notre appétit, au petit vin blanc du matin, celui qui est prompt à nous mettre les papilles en état de mange. Le patron nous proposa, et nous acceptâmes avec bonheur, de déguster un Mâcon Chaintré de chez Perraton frères. Pour ‘’casser le vin’’, quelques grattons et des tranches de saucisson.

A 9h précises, 28 commensaux s’attablèrent, écoutant tout d’abord la bonne parole de notre président, qui nous apprit le décès de Me Daniel Mie, dernier des Francs-Mâchons historiques, et rédacteur des premiers statuts de notre confrérie. Présentation fut faite ensuite des invités du jour.

Avec son traditionnel ‘’Bon appétit et large soif ’’, le Président donna le départ à l’accorte serveuse qui nous apporta sur la table, les plats de souris d’agneau confites (7heures) ainsi que le gratin dauphinois. Nous étions maintenant 29 à partager cette collation, suite à l’arrivée tardive mais appréciée (toujours !) de Chris Barth…

C’est le Fleurie domaine de la grand cour de chez Dutraive (une fine appellation),qui nous accompagna  tout au long du parcours.

Nous échappâmes au sempiternel mais néanmoins très bon St Marcellin, grâce à Thomas Perre qui sût choisir en Benoit Charron, un fromager passionné de Villeurbanne, qui nous proposa des plateaux de fromages de pays, ou pas, dont l’originalité de la présentation le disputait à la finesse du goût.

Après le café, le patron prolongea ce moment de convivialité en nous invitant à siroter un Jacoulot.  La matinée se terminait ainsi dans la bonne humeur générale, les derniers présents quittant les lieux vers une heure.

Un grand merci à Thomas pour son accueil et sa générosité.

Rendez-vous nous est donné au 2 mars pour le prochain mâchon.

 

Texte G.P. & C.P. 
Photos P.L.D.