çağrı merkezi mail marketing

 

Aux Gourmands de Belleville
10, avenue du Port 
69220 Belleville sur Saône 
04 74 66 16 23 

Dès l’aube, le soleil annonçait qu’il nous accompagnerait toute la journée ; tant mieux ! Vers 8h, les plus matinaux d’entre nous arrivaient « Aux Gourmands de Belleville » chez Rémi ‘’Collongeard’’ MORLEVAT. Les pots de beaujolais blanc (de chez Laurent Gauthier, viticulteur à Chénas) s’alignaient sur le zinc, faisant le bonheur des arrivants…. qui arrivaient.

Rémi proposa en casse-vin de délicieuses tempoura de grenouille, une excellente petite friture et quelques grattons : on s’approchait de la félicité, ce dont nous le félicitions !

La pendule (d’argent qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non… selon Jacques Brel) ayant annoncé 9h depuis quelques instants, les 19 mâchonneurs s’installèrent tranquillement en terrasse pour passer à table. Au menu : Sots l’y laisse à la crème et champignons (morilles, girolles…) Quelle belle idée, très originale et quel délice ! Puis gratin « Jacotte », du prénom de la fille Brazier, à l’origine de cette recette : gratin de pommes de terre garni de viande en rillettes (oie, canard ou porc). Pas très léger certes, mais une fois encore, un vrai régal.

Le tout accompagné bien-sûr, de pots de beaujolais, puis fromages, et le café (offert par le patron). Après un petit verre digestif bien venu, quelques uns rentrèrent sur Lyon, les autres continuèrent la balade par une dégustation chez Georges Després.

Après avoir goûté le blanc, le rouge, le rosé ou le pétillant de la maison, l’achat de quelques flacons s’avéra judicieux. Ceux qui avaient décidé de passer la journée dans la région, trouvèrent un restaurant où…se restaurer.

L’Atelier du Cuisinier
17 rue Baudelaire
69910 Villé-Morgon
04 74 03 31 21

 

C’est à ‘’L’Atelier du Cuisinier’’ à Villé-Morgon, qu’ils s’installèrent en terrasse couverte pour déguster salades aux ris de veau, salade océane ou gratins d’andouillettes et pieds de veau accompagnés d’un excellent Morgon, puis un dessert et un café.

L’auberge des Chasseurs
place du marché
71260 Clessé
03 85 36 93 66

 

Le président ayant prévu de profiter de cette sortie en terre beaujolaise pour remettre les deux diplômes restant à distribuer, cela fut fait dans la foulée pour le premier, puisqu’il s’agissait du diplôme de Christian GERBER à…l’Atelier Du Cuisinier ! Ensuite, direction le Mâconnais pour remettre le diplôme de Christelle SIMONNET à ‘’L’Auberge des Chasseurs’’ à Clessé (via un détour par le caveau de Vinzelles pour certains.

Dès 18h, à la réouverture, Christelle nous accueille en nous proposant des pots de mâcon Viré Clessé qu’elle nous offre. Nous tombons sous le charme de son sourire (et du fruité de son vin). Son diplôme lui est alors remis dans la bonne humeur générale. Les clients du soir prenant position, car il est déjà 19h, nous quittons la maison à regrets en remerciant la maitresse des lieux pour le très agréable moment passé en sa compagnie.

 

Cap sur ‘’Les Chènes’’ pour la « fête à Neuneu », comme aimait à appeler cette soirée, notre regretté Marcel. Marie et les enfants avaient encore une fois fait les choses en grand, tout en amitié, générosité, qualité et quantité…Rien ne manquait et, comme d’habitude (salut Cloclo), le Morgon de la maison, les cuisiniers Japonais, le groupe, les percussions…et les cochons grillés à la broche ravirent les présents.

(photo juillet 2009)

 

Les départs des « 9 du mâchons » (Jean CHANRION toujours là dans les bons coups), et de leurs amis s’échelonnèrent au fil de la soirée, bien loin des bouchons occasionnés par le tour de France, de passage à Lyon ce jour-là. Ainsi se termina cette journée beaujolaise bien remplie, qui nous laissera quelques beaux souvenirs.

 

Texte C.P. 

Photos P.L.D. et G.P.