çağrı merkezi mail marketing

Samedi 30 août, nous avons organisé un mâchon, suivi d’une journée « boules » aux CHEMINOTS grâce à notre vice président Michel Vigne, qui en est le trésorier.

Nous avons appelé ce mâchon : « Béon 2 », puisqu’il nous permettait de terminer le reliquat du cochon de Béon et ses fromages.


Dès 8h, Bernard Forey était sur place et préparait les agapes, découpait, tranchait, installait….

A 9h,une grosse vingtaine de convives se mit à table. La dégustation pouvait commencer : Salade de museau, fromage de tête, saucisson, différentes terrines, dont celles apportées tout spécialement par  Jean-Marc le matin-même… Les  cochonnailles menèrent aux fromages, les fromages menèrent aux galettes…les galettes aux rois……de la pétanque ! A noter la qualité remarquable du pain que Félix avait apporté de sa boulangerie voisine.


Vers 10h-10h30 les parties débutaient dans la bonne humeur générale, et au terme de trois manches (parfois peu équilibrées !) gagnées, c’est la triplette Arthaud-Caminale-Valarcher qui l’emporta. Bravo aux vainqueurs car ils furent bons ! Nos invités arrivant petit à petit, l’apéritif pouvait débuter, accompagné d’excellents petites andouillettes grillées au barbecue…


Le repas concocté par nos amis des Cheminots débuta par une rafraîchissante salade composée, accompagnée d’une quiche lorraine de bonne facture. Puis arrivèrent les fameuses ‘’grenouilles du pauvre’’, les bréchets de poulet rôtis et persillés façon amphibiens anoures ranidés, c'est-à-dire : les fameuses grenouilles.


D’excellents gratins de pommes de terre complétèrent ce repas remarquable. Puis vinrent les plateaux de fromages et enfin le dessert : un vacherin glacé à la fraise que chacun apprécia.


Les plats étaient bons, les vins étaient bons, la goutte (offerte !) était bonne ; on peut dire sans risque de se tromper que la journée a été bonne ! Quelques amateurs lancèrent encore un cuchon de boules sous un soleil radieux. Ne manquait que Marguin Vachod, parti quelque temps en Espagne, voir si l’Ibère est rude (pas sûr qu’il le trouve !)…


La journée se termina au rythme des départs des présents qui ne regrettèrent à aucun moment d’être venus. Merci aux organisateurs, et à nos amis La Boule et Gilbert des cheminots, qui nous ont reçus royalement.


Il est décidé de faire une permanence le jeudi 25 aux Cheminots, ce sera avec plaisir !

Texte C.P.
Photos P.L.D. & M.C.