çağrı merkezi mail marketing
Au Petit Bouchon Chez Georges
8, rue du Garet  
69001 Lyon  
04 78 28 30 46  

Samedi 6 décembre, dernière manifestation de l’année concernant le cinquantenaire de notre confrérie. Dernière manifestation mais pas des moindres (y en a-t-il jamais eu d’ailleurs), malheureusement assombrie par le décès de notre doyen, notre ami Pierre Eymoz, dans la nuit du jeudi à vendredi.

La journée festive a commencé par notre mâchon intime au « Petit Bouchon chez Georges » dans l’établissement où débuta la grande aventure des Francs-Mâchons, il y a 50 ans jour pour jour, le 6 décembre 1964.


Pour ce mâchon qui pour être traditionnel n’en était pas moins historique, une trentaine de Francs-mâchons se sont retrouvés à table après un passage obligé et néanmoins bien sympathique au comptoir, pour se désaltérer au bon thé de Mâcon (dixit notre bon maître Armanet).

La candidature de notre stagiaire Jean Pierre Arthaud fut soumise aux suffrages des membres de la confrérie, et approuvée. Bienvenue Jean Pierre !

Après le « bon appétit et large soif » présidentiel, les choses « sérieuses » pouvaient commencer !


Exceptionnellement, une entrée (remarquée) nous fut proposée pour nous mettre en appétit : un velouté de potiron à la châtaigne et aux fèves entières. Une entrée fine et délicate pour nous embarder les papilles sans les agresser.

Marc Gorgette nous régala ensuite de sa trilogie de canard : saucisse, côtelette et confit, avec ses carottes et navets glacés. Accompagnée d’un Beaujolais village, un régal !



 

Comme la journée s’annonçait longue, pour finir, un « gnafron », initié par Jean Louis Gelin, un simple fromage blanc avec crème et sucre…mais arrosé de marc…

Texte G.P.  
Photos P.L.D. & O.Rom.