çağrı merkezi mail marketing
Bistrot de la place
57 avenue Félix Faure 
69003 Lyon 
04 78 62 88 11

En ce samedi 14 novembre 2015,  les premiers confrères se bousculèrent dès potron-minet devant le bistrot de la Place, sis 57 avenue Félix Faure dans le troisième arrondissement de Lyon.

 

La devanture de l’établissement ne payait pas de mine, mais s’arrêter à ce genre de considérations matérielles n’est pas le genre de la confrérie. Ce fut un peu Court, n’est-ce-pas Daniel ? Bien au contraire, il s’agissait d’un de ces troquets à l’esprit tout sauf tapageur, où la convivialité le dispute à la qualité de ce qu’on trouve dans l’assiette et dont Didier Millepied, en bon voisin, nous avait dit le plus grand bien.

Et nous ne fûmes pas déçus ! A la bonne franquette, l’accueil fut chaleureux. Les flacons d’un vin blanc de qualité s’alignèrent sur le comptoir, la sympathie de nos hôtes, l’affluence, les tranches de saucisson et les grattons firent le reste.

A 9 heures, il faut le reconnaître, un peu passées, toutes les tables furent prises d’assaut. Plus une place de disponible dans le restaurant ! Et les convives dégustèrent, dans un esprit bon enfant, une tête de veau de bon aloi, arrosée de pots de vin rouge dont ils furent ravis.

Arriva le choix entre le traditionnel saint-marcellin ou une cervelle de canuts bien relevée, dilemme que chacun trancha avec brio.

Les cafés furent servis dans l’allégresse, tandis que les joyeux drilles repus se divisèrent, par groupes épars et enchantés, qui autour des tables, qui au comptoir, qui sur la terrasse, pour déguster quelques digestifs et cigares fort bienvenus.  Alors que le patron du proche comptoir du 3e nous fit le plaisir d’une visite inopinée, les premiers grognards du mâchon quittèrent la place Bir-Hakeim, certains pour regagner leurs pénates, d’autres pour rejoindre les Halles.

 

Quel plaisir de trouver des adresses comme le bistrot de Xavier Bonny où profiter d’un mâchon, réalisé dans les règles de l’art, plaisir partagé par les valeureux présents, mais, il est vrai, que les absents qui ont toujours tort, ne furent pas nombreux.

 

Texte H.H.
Photos P.L.D.