çağrı merkezi mail marketing
Une Histoire de goût
223 avenue Lacassagne
69003 Lyon
09 53 80 88 69

 

En ce samedi ensoleillé, dernier jour du mois d'avril, la confrérie, en grand apparat, s'achemina tout en haut de l'avenue Lacassagne, pour tester la bonne humeur et le talent culinaire des trois patrons de l'établissement Une Histoire de goût, pour goûter l'histoire que Nadir, Serge et Christophe avaient à lui raconter à propos de la messe bachique et matinale.

Une histoire, plutôt une aventure ! A leur arrivée, comme d'habitude dès huit heures pour les premiers, par groupes épars et enjoués, les convives purent profiter, de la terrasse dressée et accueillante pour les plus valeureux, du confort d'un bar bien achalandé pour les plus frileux, afin de déguster les premiers flacons de vin blanc de Mâcon.

Ce fut ensuite une riche farandole de mets successifs, crêpes "franc-mâchon", feuilletés, endives braisées au jambon, cervelles d'agneau, ..., qui accueillit les joyeux drilles au fil de leur arrivée impromptue et les mit en joie et en bouche pour les festivités. Quel accueil !

A 9 heures précises, les convives attentifs se placèrent à table et attendirent avec impatience la collation : un tablier de sapeur tendre et moelleux à souhait, quel délice ! Un tablier de sapeur gargantuesque et accompagné d'un gratin de pommes de terre roboratif, quelle générosité ! Un tablier de sapeur arrosé d'un vin rouge du Beaujolais en bouteilles, quel bonheur !

Calés par ce plat de résistance consistant et même un peu plus, les gais lurons parachevèrent le mâchon par le fromage, sec ou blanc, qu'ils firent glisser avec le café.

Repus par tant de prodigalité, les confrères s'égayèrent finalement autour du bar pour la traditionnelle tournée de digestifs ; divers marcs et poires, s'ils ne furent servis avec parcimonie, furent du moins consommés avec modération. Les consommations accompagnèrent sur la terrasse les cigares pour terminer une matinée douce et ensoleillée.

Vous l'aurez compris, nous aurons encore bien vécu lors de ces agapes matinales et si les menus et affaires de bouches sont toujours une histoire de goût, il est fort à parier qu'une nouvelle fois, lors de cette aventure culinaire, les seuls lésés furent les absents, tant l'accueil chaleureux des trois compères, le cadre et la qualité des mets proposés permirent aux joyeux commensaux de passer un bon moment, en toute quiétude, en toute amitié.

Texte H.H.

Photos P.L.D.