çağrı merkezi mail marketing

Le Progrès 2 février 2019

 

La remise des diplômes « cuvée 2018 » s’est déroulée cette année au Palais du Travail de Villeurbanne, juste derrière la mairie.


Le Président Fayol a rappelé s’il en était besoin ce qu’est le mâchon et ce qu’il représente pour la gastronomie lyonnaise, ainsi que le travail effectué par la confrérie des Francs-Mâchons pour que perdure le mâchon et soient mis à l’honneur les restaurateurs qui le pratiquent dans leur établissement.

 

Il a ainsi présenté les 6 restaurateurs diplômés :

- Aude et Tristan Marchetti, « La Bande à Gnafron », rue des Macchabées Lyon 5ème

- Ghislaine Dubreuil, « Chez Claudette », à Villefranche sur Saône

- Jean-Claude Di Carmine, « Ô Gones de Saône » à Neuville sur Saône

- Pierre Marcotorchino, « l’Auroch » à Feyzin

- Philippe Moy, les « 4G » à Vaise.

- Christine et Bruno Rouanet, « Le Bruxelles » à Villeurbanne.

Une grande diversité de lieux mais une unité de qualité.

La Bande à Gnaffron                                                   Ô Gone de Saône

Les 4G                                                                    Le Bruxelles

 

La cérémonie s’est poursuivie autour d’un buffet convivial préparé par nos diplômés et accompagné avec modération comme il se doit par de nombreux crus de beaujolais offerts par l’Inter Beaujolais et le Brouilly de Gabriel Jambon.


La confrérie tient à tous les remercier, et les féliciter pour la qualité de leurs préparations.

Pour le salé :  La Crique (jambon cru), Le Vas-y Vas-y (terrines), L’Echalote (saumons),Terrasse et Marmites (pâté en croûte), Une Histoire de Goût (plateaux de charcuterie), Le Magenta (rosette), La Bonne Fourchette (terrines) Au Petit Bouchon « Chez Georges » (gâteau d’ andouillette), Le Musée (saucisson brioché), Chez Les Gones (saumons), Le Loup Pendu (plateaux de charcuterie), Café de la Gare-Frères Barbet (jambon rôti), Ô Gônes de Saône (terrines).

Pour les fromages : fromagerie Charron, à Villeurbanne.

Pour le sucré : Le Morgon (tartelettes), Le Jura (gâteau), Le Lafayette (tartelettes)….

Pour liquide : Le Comptoir du 3ème (quelques bouteilles supplémentaires)

Quelques exemples



Le Progrès 3 février 2019