çağrı merkezi mail marketing

 

Bouchon. Décès du « père Hugon »

François Mailhes | 18/09/2013

Une légende du bouchon lyonnais est passée de l’autre côté du Styx, qu’on espère être un fleuve éternel de beaujolais. Henri Hugon, patron du bouchon « chez Hugon », dit le "père Hugon" est décédé cette nuit à 72 ans. A notre triste surprise, car nous croisions encore il y a quelques jours en voisin ce bon vivant, dont le restaurant est à quelques mètres de Tribune de Lyon. Ce bon buveur, amateur de voile et de plaisanteries, animait l’ambiance de ce petit bistrot typique en mouchoir de poche, qu’il avait acquis en 1985 à la suite d’autres légendes de la gastronomie lyonnaise : les Barbet.  On se souvient en souriant d’une de ses plus grandes fiertés, une médaille pour avoir sauvé une personne de la noyade : « Je crois que c’est la dernière fois que j’ai bu de l’eau », plaisantait-il.  Paradoxalement, cet homme de cœur est mort d’un arrêt cardiaque. Tribune de Lyon s’associe à la peine de sa famille, de sa femme Arlette « la dernière mère Lyonnaise » et de son fils Eric.

 

Bouchon. Au revoir Hugon

François Mailhes | 27/09/2013

La cuisine lyonnaise est en deuil. Henri Hugon, le patron du bouchon “Chez Hugon” est décédé la semaine dernière à l’âge de 72 ans. Une triste nouvelle qui a fait réagir la classe politique lyonnaise, mais aussi de nombreux chefs lyonnais. Orsi, Marguin, Viola, tous ont fait part de leur émotion à son épouse Arlette et son fils Eric (en photo ici avec Henri). Les funérailles de celui que tout le monde appellait “le Père Hugon” devaient avoir lieu mercredi 25 septembre à l’église Saint-Bruno de la Croix-Rousse. Ses cendres doivent être dispersées dans le Beaujolais. Un grand mâchon en son honneur devrait aussi être organisé à la mairie du 4e.