çağrı merkezi mail marketing



Reportage consacré à la confrérie des Francs Mâchons qui perpétue la tradition du mâchon lyonnais. Déchargement des marchandises sur les étals des Halles de Lyon. Quelques commerçants des halles : Colette SIBILLA et ses saucissons, Renée RICHARD et ses fromages. Simone, cuisinière chez "Jacky", devant ses fourneaux , préparant un mâchon , repas typiquement lyonnais servi de bon matin (un gras double à la lyonnaise) . Interview Simone : "Il n'y a plus qu'une certaine génération qui mange ça. Quand on n'aura plus cette génération, ça va changer". Membres de la confrérie des Francs Mâchons attablés autour d'un mâchon. Interview Robert LATRASSE, Franc-Mâchon : "On libère la table à onze heures , puis on se remet à table vers une heure et demi, puis il y a une partie de boules ...". Gros plan sur un plat de fromages Saint Marcelllin et un plat de cervelle de canut, fromage blanc à l'ail et aux herbes. Interview Georges NICOLET, Franc-Mâchon , expliquant pourquoi le mâchon est si copieux : "Les gens (les soyeux) commençaient à travailler à cinq-six heures le matin , ils déchargeaient les camions, sur le coup de huit heures ils allaient au bouchon du coin. Les membres de la confrérie des Francs Mâchons enlevant le tablier noir de la confrérie.

Producteur : France 3 Lyon
Journalistes : Grandjean, Sabine ; Baffier, Loïc.